Les lézards d’Alsace.

DSC_0133-059

Le Lézard vert

C’est une espèce que l’on appelle en français « Lézard vert » ou « Lézard vert occidental ».

Description :

Lacerta bilineata peut atteindre les 40cm à taille adulte mais la taille moyenne est de 25 à 30cm pour un poids oscillant entre 20 et 40grammes. C’est donc un grand lézard avec une queue deux fois plus grande que son corps. Sa tête est large et plate et son museau est court.

On note une différence de coloration entre mâles et femelles. Les mâles ont un dos vert à brunâtre ponctué de noir et de jaune avec généralement la gorge bleue. Les femelles ont un dos vert ou brunâtre avec deux à quatre lignes jaune citron piquetées de noir en bordure. Leur ventre est jaune vif à vert pâle pour les deux sexes. Les jeunes ont le dos brunâtre avec généralement des lignes longitudinales jaune crème et le ventre blanc verdâtre. Cette coloration les fait souvent confondre avec le lézard des souches.

Habitat :

Le lézard vert s’observe dans les zones riches en végétation comme les haies, les broussailles, les lisières des bois, les prairies… bref dans des lieux très variés mais où l’on retrouve des zones dégagées permettant une exposition au soleil.

Son aire de répartition est assez vaste. En France son territoire s’étend sur tout le sud, la Bretagne et le centre, en Italie, en Suisse, au sud de l’Allemagne et dans la plupart des pays de l’Europe de l’Ouest.

Mode de vie:

C’est un lézard diurne et l’heure de la sortie de son gîte est en liaison étroite avec celle où le soleil atteint l’abri. Il est plutôt terrestre mais peu parfois grimper dans des buissons pour s’alimenter ou s’isoler. Son régime alimentaire est composé d’insectes, de coléoptères, des œufs d’oiseaux, d’autres petits lézards, de larves, d’araignées et de lombrics voir même des fruits.

Le lézard hiberne d’octobre à avril. C’est vers la fin du mois d’avril qu’ils sortent d’hibernation (les mâles une quinzaine de jours plus tôt que les femelles) et la saison des amours commence (juste après la mue). On y observe des combats entre les mâles adultes pouvant entraîner de graves blessures et généralement la perte de la queue voir même la mort de l’adversaire. L’accouplement a lieu courant mai et la femelle pond fin mai 5 à 23 œufs et une seconde ponte aura lieu fin juin. Les œufs incuberont pendant 2 à 3 mois et donneront naissance à des bébés lézards de 7cm de long pour un poids d’environ 1 gramme.

On note que la maturité sexuelle chez les mâles comme chez les femelles est de 2 ans. L’espérance de vie est d’environ 15 ans.

 

DSC_0164-085

DSC_0133-059

 

Couple de lézards vert. Lieux d’observation: Bollenberg.

 

Le Lézard des souches

Description :

Lacerta agilis peut atteindre les 20 cm à taille adulte. Son corps est épais et massif, sa tête et ses pattes son courtes. Sa coloration est variable cependant on note une différence entre les mâles et les femelles. Les mâles sont plutôt vert clair sur les flancs avec une bande dorsale brune bordée de deux lignes de couleur crème. Leur queue est marron ainsi que le dessus de leur tête et les membres postérieurs. La femelle est brune grisâtre et ses flancs sont plutôt bruns et le ventre jaune. On note la présence d’ocelles brunes sur les flancs des femelles.

Habitat :

Le lézard des souches s’observe dans des endroits très variés. Vivant principalement au sol, il préfère les milieux secs riches en végétation. Il fréquente les bords de hais, les talus des voies ferrées, les chemins, les prairies, en plaine et même dans les dunes côtières où la végétation pousse.

On le retrouve dans une grande partie de l’Europe, du sud de la Scandinavie jusqu’au milieu de l’Italie et de la France jusqu’au Balkans. En France on le retrouve dans toute la partie est du nord au sud (excepté la Côte d’Azur et la Corse).

Mode de vie :

C’est un lézard diurne qui s’alimente d’insectes, de cloportes, d’araignées et de lombrics. Il vit souvent en colonie dans des terriers individuels.

Le lézard hiberne d’octobre à avril. C’est vers la fin du mois d’avril que la saison des amours commence (juste après la mue). On y observe des combats entre les mâles adultes pouvant entrainer de graves blessures et généralement la perte de la queue. L’accouplement a lieu courant mai et la femelle pond une douzaine d’œufs qui incuberont pendant 2 à 3 mois et donneront naissance à des bébés lézards de 6cm de long.

On note que la maturité sexuelle chez les mâles est de 2ans alors que pour les femelles, elle est de 3ans. L’espérance de vie est d’environ 10ans.

2014 04 06 Lézard des souches 02 PCA 1024

Lézard des souches femelle.

2014 04 06 Lézards des souches 16 PCA 1024

Couple de lézard des souches

2014 04 06 Lézard des souches 06 PCA 1024

Lézard des souches Male.

Le Lézard des murailles.

Le lézard des murailles est une espèce très commune en Europe. Il est très présent en France notamment dans le Sud mais aussi dans l’Ouest.

Cet animal d’une vingtaine de centimètres de long se reconnaît par son corps longiligne prolongé par une queue environ deux fois plus longue que le corps. Ses couleurs varient du brun au gris en passant par toutes les variantes de verdâtre sur le dos tandis que le ventre peut se décliner en jaune, bleu ou rougeâtre.

Le lézard des murailles vit essentiellement dans les éboulis de pierres, les rochers, les murs de pierres sèches et les rocailles. Son corps comme celui de tous les reptiles est à sang froid ce qui l’oblige à rechercher la chaleur dès le premier rayon de soleil. Lorsque la température au soleil dépasse les 33° C, le lézard se faufile au frais pour mieux tempérer son corps. Souvent perché sur un mur, il se réchauffe dès les premiers beaux jours de printemps.

0011

Leave a reply

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

captcha

Please enter the CAPTCHA text