La Cantharide commune (Cantharis fusca)

DSC_0005-003

La Cantharide commune (Cantharis fusca) est une espèce de coléoptères de la famille desCantharidae.

Cet insecte mesure jusqu’à 1,5 centimètre de long à l’état adulte. Hormis les pièces composant la tête et le thorax, qui sont rouges ou orange, le reste de l’animal est noir. Le corps est plat et long, avec des téguments (exosquelette) mous, comme les autres espèces de cette famille de coléoptères (anciens Malacodermes).

Il se différencie de Cantharis rustica par sa tache pronotale antérieure et ses fémurs noirs.

DSC_0005-003

 

DSC_0008-006

Read More

Clavipes Aegomorphus

DSC_0016-008

Le Clavipes Aegomorphus est un scarabée appartenant à la famille des tréteaux (Cerambycidae). Insecte très rare en Alsace.

DSC_0016-008

DSC_0018-010

 

Read More

Geotrupes stercorarius, le Géotrupe du fumier

DSC_0119-073

Geotrupes stercorarius, le Géotrupe du fumier, est une grande espèce de coléoptère de lafamille des Geotrupidae, noir à reflets verts, bleus ou violacés, qui peut être trouvé sur des bouses fraîches, crottins de chevaux et crottes de différents animaux.

 

DSC_0119-073

DSC_0114-069

Read More

Le Clytre des saules (Clytra laeviuscula

DSC_0015-002

Le Clytre des saules (Clytra laeviuscula) est un insecte coléoptère de la famille deschrysomélidés.

 

Il se distingue des coccinelles (famille des Coccinellidae) par sa forme plus allongée et les tarses (extrémités des pattes) formés de cinq parties (trois pour les coccinelles).

La longueur de l’adulte varie de 6 à 10 mm et sa largeur est d’environ 4 mm.

Les élytres sont orange brillant avec quatre taches noires. Les taches à l’avant sont petites et discrètes. Les deux autres, très grandes, peuvent parfois se confondre en une seule. Le prothorax est noir et brillant.

DSC_0013-001

 

 

DSC_0015-002

Read More

La Cétoine dorée (Cetonia aurata)

DSC_0011-009

La Cétoine dorée (Cetonia aurata), ou « Hanneton des roses » est un insecte coléoptère de lafamille des Cetoniidae. Elle est commune en Europe.

Les adultes mesurent entre 13 et 20 mm.

Cette espèce présente une grande variation chromatique, souvent d’une couleur vert métallisé plus ou moins vive, elle est parfois teintée de rouge, rarement de bleu, de violet ou de noir.

Ponctuation forte du pronotum sur les côtés, plus fine et éparse sur le disque avec un espace médian quasiment lisse.

Les élytres sont soudés, donc ne s’ouvrent pas en vol, mais un espace permet le déploiement latéral des ailes membraneuses, sous les élytres. Ceux-ci peuvent être glabres ou légèrement pubescents...

Read More

La Thomise variable (Misumena vatia)

DSC_0066-038

La Thomise variable (Misumena vatia), appelée aussi araignée-crabe en français, est uneespèce d’araignées aranéomorphes de la famille des Thomisidae qui regroupe toutes les araignées-crabes.

La femelle mesure de 11 à 7 mm (longueur du corps sans les pattes), contre 3 à 5 mm pour le mâle. L’abdomen va en s’élargissant vers l’arrière, et reste plus ou moins arrondi postérieurement. Chez la femelle le céphalothorax est blanc ou jaune avec une large bande brun-jaune de chaque côté et l’abdomen blanc, jaune ou vert très pâle avec de façon inconstante dans la moitié antérieure deux bandes longitudinales rouges. Par homochromie, la couleur de la femelle peut varier entre le jaune et le blanc, voire vert pâle, suivant la fleur sur laquelle elle chasse (voir ci-dessous).

Che...

Read More

Mante Religieuse (Mantis religiosa)

DSC_0015-015

La Mante religieuse (Mantis religiosa) est une espèce d’insectes de la famille des Mantidaeoriginaire d’Afrique, introduite dans toute la zone méditerranéenne, et aussi en Asie et en Amérique du Nord.

La mante religieuse est un insecte diurne de 5 à 8 centimètres de long.

Les deux sexes sont aptes au vol ; néanmoins, la femelle alourdie à l’approche de la ponte ne peut se déplacer que grâce à ses pattes postérieures qualifiées de déambulatoires. Le mâle est plus petit que la femelle de 2 ou 3 cm mais son caractère très fluet donne souvent l’impression d’une disparité allant du simple au double. Ses antennes sont plus longues, son abdomen est plus fin, et on compte huit sternites pour le mâle contre six pour la femelle...

Read More

Vipère aspic

DSC_0050-048

La Vipère aspic, Vipera aspis, est une espèce de serpents de la famille des Viperidae.

Cette espèce utilise son venin pour tuer ses proies et parfois pour se défendre, notamment contre les humains chez qui une morsure peut être mortelle.

Elle est par ailleurs protégée par les conventions internationales ainsi que par la législation de plusieurs pays où elle est présente, comme la France et la Suisse.

C’est un serpent au corps épais, à la tête nettement définie, large et triangulaire, aux yeux à pupilleverticale et au museau retroussé. Ce sont les quatre caractères les plus apparents qui distinguent la vipère aspic des couleuvres. Les écailles du corps montrent une arête longitudinale médiane (on dit qu’elles sont carénées)...

Read More

Le Lézard des murailles (Podarcis muralis

DSC_0007-007

Le Lézard des murailles (Podarcis muralis) est une espèce de sauriens de la famille desLacertidae. Ce petit lézard originaire d’Europe a été introduit en Amérique du Nord.

C’est un lézard de forme élancée, espèce extrêmement polymorphe, avec une variabilité extraordinaire de l’écaillure, une coloration très variable, brun, gris ou même verdâtre. La face ventrale est claire, jaune, bleu ou rougeâtre. Lagorge est mouchetée de noir.

 

DSC_0007-007

 

DSC_0108-102

Read More

Lézard vert occidental, Lézard à deux bandes

DSC_0003-003

Lacerta bilineata est une espèce de sauriens de la famille des Lacertidae. En français elle est nommée Lézard vert occidental ou Lézard à deux bandes.

Tout comme son proche cousin Lacerta viridis, Lacerta bilineata a une teinte de fond verte mouchetée de noir. Le ventre est vert/jaune vif, sans taches. On peut également y voir des teintes de bleu sur la gorge, notamment chez le mâle adulte, même si cette coloration peut être aussi présente chez la femelle.

Atteignant en moyenne 30 cm de longueur totale (dont les 2/3 pour la queue). Le dimorphisme sexuel est important. Outre la coloration bleu vif sur la gorge et les côtés de la tête en période de reproduction chez le mâle, les femelles se distingueraient :

  • D’après certains auteurs, par généralement deux lignes blanches ...
Read More